MOULINS DU CUIR ET DE LA PEAU - Moulins à tan et à chamoiser en France XIIe-XXe siècle

Éditions CRÉER

L'ethnologie des moulins à broyer le tan des écorces et à fouler des cuirs et peaux. Première synthèse sur ce sujet.

1C-CRM014
INT-68-69-CRM014
INT-108-109-CRM014
4C-CRM014

29,00

En stock

Description

PRIX EN BAISSE initialement à 45 € ce titre est proposé à 29 € 

Auteur : Jean-Pierre Henri AZÉMA

BABELIO AVIS DES LECTEURS

Après huit ouvrages parus dans la collection « Métiers, techniques et artisans », étudiant l'archéologie industrielle, et abordant par des entretiens ethnologiques des récits de vie et des tours de mains ou des savoirs appelés à disparaître inexorablement, voici les « Moulins du cuir et de la peau » qui accorde d'abord une place particulière à la production des écorces qui, après broyage dans un moulin, donnent cette matière naturelle et fragile, le tan. Sont ensuite traitées les usines d'extrait tannant de châtaignier qui ont aussi apporté nouveauté et modernité dans les pratiques de ce vieux métier. Enfin, l'ouvrage aborde la question des moulins à chamoiser, spécialisés dans le foulages des peaux, tannées avec de l'huile de poisson. « Moulins du cuir et de la peau » présente la première synthèse consacrée à ces industries oubliées, où des ouvriers ont sans relâche ouvré pour donner des produits de qualité, presque éternels. Cuirs et peaux ne sont pas des termes équivalents. Tout un chacun n'emploie-t-il pas quotidiennement ces deux mots, l'un pour l'autre, sans pouvoir les différencier ? Aussi « Moulins du cuir et de la peau » s'est-il donné pour ambition d'expliquer la nature et les différences de ces deux matières, nobles, merveilleuses, irremplaçables. Ce livre révèle, de manière originale, sous un jour nouveau, les cuirs et peaux à travers les moulins et les hommes qui les ont fidèlement servis, avant la révolution du tannage minéral au chrome.

 

Extraits du sommaire de l'ouvrage


1 - Les écorces : matière première méconnue des moulins à tan
2 - Le moulin à tan : de l'écorce à la tannerie
      Les moulins à tan en France : ancienneté et organisation
      Organisation et architecture
      De l'écorce au tan : les mécanismes de broyage
      L'utilisation du tan : son impact sur l'environnement
      La vie quotidienne au moulin
     Tannage à la fosse et tannerie
3 - L'usine d'extrait tannant de châtaignier
     Le bois de châtaignier : une matière tannante
     Impact de l'activité sur la châtaigneraie
4 - Le moulin à chamoiser
     Le travail de chamoiseur
     Le foulage des "cuirs verts" (peaux)

Chapitre 1
LES ÉCORCES : MATIÈRE PREMIÈRE MÉCONNUE DES MOULINS À TAN
Les écorces


Le moulin à tan doit son existence aux matières végétales tannantes, qu'il doit réduire en poudre, les écorces de chêne. Le produit rendu, le tan, est un agent chimique naturel, prêt à l'emploi pour le tanneur. En 1878, Bernardin avait recensé 350 matières tannantes végétales (...), localisées dans les écorces, les feuilles, les excroissances, les fruits, les bulbes, les racines, les sucs de plantes. En France, pendant des siècles, l'écorce de chêne fut la principale matière tannante végétale utilisée. Salaman, dans son Dictionary of leather-working tools (...), précise que « le tannage végétal apparut au néolithique 8000 à 10000 ans » avant notre ère, et le tannage à l'alun était connu des égyptiens, il y a 6000 ans de cela.
Vouloir comprendre le moulin à tan, sans connaître ce qu'il est amené à transformer, serait un non-sens. Aussi nous est-il apparu nécessaire de consacrer la première partie de cet ouvrage à cette matière première méconnue. Pour cela faudra-t-il apporter une réponse aux questions suivantes : Quels types d'écorces trouve-t-on en France ? Quelle était l'écorce la plus utilisée ? Quelles techniques employait-on pour produire l'écorce la plus utilisée ? Quelles furent les autres écorces employées par les tanneurs français ? Comment s'organisait le marché des écorces ? Comment ce marché s'adapta-t-il aux pénuries qui ont marqué la période moderne ? Quelles furent les les répercussions de l'évolution des moyens de transport sur la gestion des écorces par les tanneurs ? Enfin comment fut organisé le marché des écorces durant la deuxième Guerre Mondiale ?

Caractéristiques

  • Auteur : Jean-Pierre Henri AZÉMA
  • Format : 21 x 29,7 cm épaisseur 25 mm
  • 216 pages
  • Ouvrage relié toilé sous jaquette pelliculé
  • Relevé techniques et photographique, dessins

Avis clients

Commenter le produit
Thierry

Livre très intéressant, sur des techniques peu connues et à découvrir

Votre avis

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
06 33 33 03 82
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis
06 33 33 03 82
Livraison par la Poste en Colissimo suivi ou Colis simple à votre convenance.
1C-CRM014

MOULINS DU CUIR ET DE LA PEAU - Moulins à tan et à chamoiser en France XIIe-XXe siècle n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez recevoir un email dès que ce produit est en stock ?

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,