UN PASSÉ PAS SI SIMPLE

Éditions CRÉER

Un maître d'école en classe unique resté attaché à la classe de son village et lancé à la pointe du combat de l'enseignement. Un monde disparu. Une livre très émouvant et très beau.

1C-CRF016
CRF016-4C

20,00

En stock

Description

BABELIO AVIS DES LECTEURS

Auteur Philippe ROUCARIE

 

Le Pimpan, seul, aurait été orphelin comme l'aurait été le village sans son alter ego, le Maître d'École dans sa classe unique. Ils avaient débarrassé le Pays de deux de ses misères : la pauvreté pour le Patron, l'illettrisme pour l'Instituteur. Si le premier restait ancré dans sa montagne, le second évoluait, aspiré par « le Mouvement », appelé à rejoindre, dans le Département, le poste qui serait celui de son épanouissement et le cadre de sa retraite. Mais certains demeuraient persuadés que leur devoir était là, dans ce petit écart où souvent ils étaient nés. Ils y consacraient leur existence. Le héros de ce livre en est un, lancé à la pointe du combat comme le marin ou comme le mineur. Il n'avait pas d'école concurrente, pas d'ambition, seulement son sens entier du devoir, sa confiance absolue dans sa Pédagogie et quelque part, cachées, ses passions d'Homme. Aujourd'hui où la Vie l'a effacé il est émouvant de se rappeler. Et si, parfois, son souvenir prête à sourire il ne faut jamais oublier qu'il était dépositaire de deux trésors qu'envieraient nombre de ses successeurs : le respect sans discussion de ses élèves, et la considération sans réserve de leurs parents.

 

EXTRAIT

 

Rien ne semblait devoir apporter à cette journée le caractère exceptionnel qu'elle allait revêtir aux yeux de celui que le pays appelait « l'Instituteur » et dont le nom, petit à petit était remplacé par la fonction.   Il était parti, ce matin-là, cuber des arbres au Mont-de-Bélier. Le vieux Bapt le sollicitait parfois et il acceptait toujours jugeant et de la valeur de son évolution et de la rémunération qui s'ensuivrait. Elle rejoindrait, quelque part au fond du dernier tiroir du bureau, une cagnotte que nourrissaient les imprévus. A quoi lui servirait-elle ? Il aurait été incapable de le dire mais, comme pour les écureuils, elle le sécurisait.  

Il avait achevé tôt, les arbres, peu nombreux, étant de belle venue et, assis contre un rocher qui dominait la forêt à ses pieds, la rivière en bas et le village au loin il revivait sa vie par images, par secousses. Il s'est surpris à procéder sans ordre peu habitué qu'il était à ce genre de promenade qui lui semblait contraire à la rigueur de sa tâche et aux charges particulières de son métier.  

Aujourd'hui, curieusement, c'était son enfance, tout ce qui l'avait amené à ce premier jour, à cette première classe.  

Car lorsque l'on voulait tenter l'effort de le dégager de son cadre il était Jacques, Jacques Antignac venu d'une petite ferme que l'Histoire avait effacée ne laissant dans les souvenirs que des contours de moins en moins nets et une maison que le lointain propriétaire avait abandonnée.  

Mais s'il n'était qu'une ombre dans le passé il occupait dans le présent une place qu'à la force du poignet il avait rendue essentielle.   Son domaine, son univers, son souci étaient l'école, cette maison construite à la fin du siècle passé, plantée rudement sur le granite qui montrait ses dents tout en haut du village.

Caractéristiques

  • Auteur : Philippe ROUCARIE
  • Format : 16,5 x 24 cm, épaisseur 22 mm
  • 232 pages
  • Broché collé couverture souple sans rabats
  • Livre non illustré
  • Poids: 404g

Avis clients

Aucun avis clients

Soyez le 1er à donner votre avis

Votre avis

Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Service client
À vos côtés 7j / 7 !
06 33 33 03 82
Satisfait ou remboursé
7 jours pour changer d'avis
06 33 33 03 82
Livraison par la Poste en Colissimo suivi ou Colis simple à votre convenance.
1C-CRF016

UN PASSÉ PAS SI SIMPLE n'est plus disponible actuellement.

Vous souhaitez recevoir un email dès que ce produit est en stock ?

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,